octobre 02

Mots-clefs

The Surrealistic and Paste World of Jesse Draxler.

Jesse Draxler, artiste Américain, très connu qui a été mainte fois publié, compte parmi ses clients le fameux New-York Times entre autre, est le deuxième artiste adepte du collage que je vous présente. Oppressé par le rythme « Métro, boulot, Dodo », il avait tout envoyé valser pour se consacrer au collage. Volontairement, je ne dis pas œuvre ou Art dans un premier temps car Jesse Draxler a eu longtemps du mal à considérer son métier comme de l’Art et pourtant ces tableaux n’ont pas à pâlir, même face à des grands noms comme Max Ernst et son tableau « The Postman Cheval » de 1932.

Jesse Draxler

By Jesse Draxler

En plus de ces collages surréalistes, il a travaillé pour Emma Berg, créatrice de mode. Il collabore souvent avec des photographes et musiciens en plus de ses œuvres personnelles. Il trouve son inspiration, naturellement, dans tout ce qui l’entoure. L’art du collage est pour créer une stimulation naturelle et provoquer de ce fait une réflexion qui l’est tout autant.

By Jesse Draxler

By Jesse Draxler

By Jesse Draxler

By Jesse Draxler

By Jesse Draxler

Son processus de création varie. Mais il a l’habitude de travailler de manière artisanale uniquement à partir de matériaux de récupération qu’il trouve, vieux magazines bien loin des écrans d’ordinateurs et des logiciels de retouche d’images traditionnels… Depuis peu, il travaille avec quelques photographes en se servant de leurs photos pour créer des collages vraiment originaux, lui ouvrant de nouveaux horizons. Ce mélange de médias et images trouvés, procure une sensibilité chez le lecteur qui regarde ces œuvres.

By Jesse Draxler

By Jesse Draxler

By Jesse Draxler

By Jesse Draxler

En effet, j’emploi volontairement le mot lecteur car c’est comme une nouvelle langue a 2 dimensions que l’on sait parler instantanément. De toutes les manières la technique du collage est une sorte de «Cut-up» par les images. En son temps, William S. Burroughs était adepte du « Cut up » et créait un texte à partir d’autres fragments textuels de toute origine (littérature, articles de presse, catalogues de vente par correspondance…) découpés de manière régulière, et remontés selon une logique prédéfinie, afin de faire émerger l’implicite, l’inavoué des textes de départ. C’est bien ce que fait Jesse Drexler !

By Jesse Draxler

By Jesse Draxler

By Jesse Draxler

By Jesse Draxler

Je cite Jess Drexler: “Going through my Tumblr feed is like gathering ammunition which I will use myself, in my own way. I am able to see trends emerge in real-time, and I think about how I can fit those aesthetics into what I do, or even wrap what I do around those aesthetics.”

Cover By Jesse Draxler

By Jesse Draxler

By Jesse Draxler

By Jesse Draxler

By Jesse Draxler

Pour cela, son outil préféré pour la coupe est le Xacto qui le rapproche du dessin ou de la sculpture « soustractive » contrairement à une simple paire de ciseaux. Pour les plus petits collages il utilise un bâton de colle italienne « Cocoina ». À l’occasion, en fonction de l’échelle et de l’usage, il peut se servir d’un gel même si récemment il a commencé à travailler avec de la pâte de blé (plus malléable surement). Il parait que chez lui où il a aménagé son studio, c’est rempli de papiers divers et variés!

By Jesse Draxler

By Jesse Draxler

By Jesse Draxler

By Jesse Draxler

During 2013, he was featured in Gestalten’s The Age of Collage, a survey of the foremost collage artists working in the world today, Draxler’s ability to draw inspiration from anything fully portrays the strength of the visual remix medium.

By Jesse Draxler

work on http://jessedraxler.com

Publicités