The “Photos manipulation” and Paste World of Thomas Barbey.

Le troisième et dernier artiste utilisant la technique du «Cut up» est Thomas Barbey qui est connu pour son travail de photo-manipulation tout comme Jesse Drexler et Joe Webb. Lui aussi n’utilise pas de logiciel de retouche comme ‘Photoshop.

Paris, a.k.a. The City of Lights by Thomas Barbèy

Thomas Barbey a grandi à Genève, en Suisse, en face de l’usine «Caran d’Ache », le plus grand fabricant de fournitures d’art. Il a commencé à dessiner sérieusement à l’âge de 13 ans, en utilisant le noir « encre de Chine » et gouaches pour la couleur. Ses influences étaient Philippe Druillet, Roger Dean et HR Giger. Il était photographe de mode. Aujourd’hui, il réside à Las Vegas et parcourt le monde, en prenant des photos partout où il va. Plus récemment et c’est le sujet de cet article, il s’était lancé dans le Photomontage en Noir et Blanc dans le seul but de faire Fine Art, sans avoir à travailler pour un client spécifique.

Sowing the Seeds of Love by Thomas Barbèy

Crash Course in Italian

Inner Beauty

Oh Sheet!

Il a combiné plusieurs images prises sur une période de vingt ans afin de créer des mises en situation surréalistes. Son travail a un style spécifique et est très caractéristique. Il fonctionne uniquement avec les Noir et Blanc et différent ton de Sépia.

Tourist Trap

Sightseeing was a Blast

Urban Offering

Econo-Tour

Chacune de ses images doit passer par ce qu’il aime à appeler le test « So what? ». Si une combinaison de deux ou plusieurs images mis ensemble ne le touche pas ou n’a pas de signification particulière, il recommence tout depuis le début. À certains moments, il essaie de combiner des images et parfois les résultats peuvent être décevants. Une horloge géante au milieu de l’océan peut être une image inhabituelle, mais s’il la regarde et se dit à lui-même, « So what? », Cela signifie qu’il estime que son travail n’est pas assez bon. Si, à la place, un paquebot descendant un «trou» comme une sorte d’entonnoir et il qu’il titre « Raccourci vers la Chine », son tableau prend une toute nouvelle signification. L’image vous emmène dans un monde imaginaire où vous pouvez voir le capitaine dire aux passagers de boucler leur ceinture et se préparer pour la descente, et ainsi de suite…

Piano Peace

Scenic Detour

Blown Away

Deep Chest

Parfois Thomas Barbey commence un projet avec des idées assez précises en tête, il essaye de les concrétiser et cela fonctionne. À d’autres moments, il survient comme une panne d’inspiration et il ne trouve pas la manière d’assembler au mieux ces images, où les idées viennent qu’après, lorsque l’image est déjà terminée. Thomas Barbey affirme qu’il apprend constamment à travers le processus de création à se renouveler.

A Pain in the Neck

A Hole in the Wall

Beautiful Cock

A Romance to Remember

Camel Wash Station

Thomas se déplace 2-3 fois par an pour prendre des photographies de différentes choses et lieux. Parfois, il utilise une image plusieurs années plus tard, mais seulement quand elle convient à son idée ou futur projet, comme le morceau parfait dans un puzzle. Certaines images sont composées de négatifs qui sont séparés par une décennie en réalité. L’image prend vie lorsque l’assemblage parfait est réalisé.

Breaking News

Eternal Beloved

Goin’ Nowhere

Intrusive Art

Si je devais donner une définition de son travail, je dirai que ses œuvres sont la combinaison de deux ou plusieurs négatifs qui donnent naissance à une vision tout à fait inhabituelle, mais surtout, c’est le titre de l’image finale qui donne à l’œuvre toute sa substance.

Raccourci vers la Chine

Lion Around

Very Obvious Rhinoplasty

Blast from the Past

Publicités