octobre 12

Mots-clefs

Portraits colored from «Billy & Hells».

Billy & Hells” est le pseudonyme d’un duo créatif formé par les photographes basés à Berlin Anke Linz (1965) et Andreas Oettinger (1963).

By Billy & Hells

Les photographes se sont rencontrés en 1986 en boite de nuit. Ils sont connus pour leurs portraits et l’utilisation de couleurs vives. Leurs personnages récurrents sont des mères, des soldats, de cowboys, des infirmières et des professeurs. Tous possèdent un air que je qualifierai de triste, profond et très mystérieux et personnellement, ce sont ces différèrent sentiments exprimés dans leur photographie qui m’attire. Nous pouvons retrouver leur travail dans les expositions du monde entier, depuis Amsterdam, en passant par Tokyo ou encore Los Angeles, pour ne nommer que quelques-uns. Leurs portraits mélangent des toiles de fond peintes à la main élaborées et s’inspirent d’innombrables échantillons de tissus, compositions de couleur et vêtements qui génèrent le ton distinct de chaque portrait.

By Billy & Hells

By Billy & Hells

By Billy & Hells

By Billy & Hells

By Billy & Hells

En effet, leur style est simple et efficace. Beaucoup de couleur. L’importance semble être dans la communication entre le photographe et le modèle, mais aussi entre le spectateur et le modèle. Leurs portraits sont authentiques. Les images n’ont rien avec la vraie vie des modèles. Elles suscitent une réflexion que nous pouvons avoir sur cette personne. Dans leur série portrait par exemple, il y a une personne vraie et les autres ne sont que des «miroirs» ; une infirmière réelle et le reste sont créés.

By Billy & Hells

By Billy & Hells

By Billy & Hells

By Billy & Hells

By Billy & Hells

Le style? Ce fut un pur accident. Fondamentalement, ils ont utilisé pour travailler des appareils photos argentiques, Mais aujourd’hui, ils ne travaillent plus qu’en numérique car ils sont tombés malades avec la manipulation des produits chimiques. Ils ont eu pas moins de 17 chambres noirs différentes au cour de leur carrière. Cela a été difficile pour eux d’atteindre le même résultat avec le numérique. En effet les images «Digital» n’ont pas le même rendu esthétique. C’est une image zéro de la lumière, de couleurs, de tout. Vous devez mettre l’ambiance en elle ou il restera à zéro. Ils n’ont gardé qu’un appareil photo Polaroid pour la petite histoire…

By Billy & Hells

By Billy & Hells

By Billy & Hells

By Billy & Hells

By Billy & Hells

By Billy & Hells

More works on http://www.billyundhells.de/


By Billy & Hells


By Billy & Hells

By Billy & Hells

By Billy & Hells

By Billy & Hells

By Billy & Hells

Publicités