novembre 05

Mots-clefs

Valérie Belin « Super Models ».

Suite à l’exposition de la photographe française Valérie Belin, « les images tranquilles », qui s’est terminé le 14 septembre dernier au Centre Pompidou, j’ai mis la main sur le communiqué de presse a destination des journalistes et galerie d’art:

by Valérie Belin

D’où provient ce sentiment d’inquiétante étrangeté que produisent les photographies de Valérie Belin? De la carnation vivante de ses mannequins de vitrine, de la fixité du visage de ces femmes rencontrées dans la rue? De l’aspect organique de ces carcasses de voitures, du caractère sculptural de ces boeufs écorchés? Est-ce un sosie ou une statue de cire?

by Valérie Belin

by Valérie Belin

by Valérie Belin

Constituée d’une trentaine d’œuvres, l’exposition est organisée autour de la toute dernière série de Valérie Belin, «Super Models». Cette nouvelle proposition renoue avec la thématique du mannequin qui est au cœur du travail de l’artiste, en lien avec des œuvres antérieures provenant de collections publiques ou privées.

by Valérie Belin

by Valérie Belin

by Valérie Belin

by Valérie Belin

by Valérie Belin

Saffron, 2015 by Valérie Belin

Par le traitement de la lumière, des contrastes, les proportions des tirages et autres paramètres savamment orchestrés, Valérie Belin joue de l’incertitude. Devant ses images, il est souvent difficile de dire si ce que l’on regarde est doué de vie ou inanimé, réel ou virtuel, naturel ou artificiel. Des détails subtils qui interrompent la continuité quotidienne, ramenant au concept d’inquiétante étrangeté de Sigmund Freud qui la définissait justement comme «Le fait de douter qu’une créature apparemment vivante soit animée, et à l’inverse l’idée qu’une créature sans vie pourrait bien être animée, en se référant à l’impression produite par les mannequins de cire, les poupées ou les automates réalisés avec art» [SigmundFreud, «L’Inquiétante étrangeté», 1919]. C’est cela précisément qui confère aux œuvres de Valérie Belin une singulière puissance et le choix des œuvres ici réunies, «Michael Jackson», «Black Women I», «Lido», «Meats», «Engines»,…, illustre cet aspect spécifique de son travail.

Lido by Valérie Belin

Michael Jackson by Valérie Belin

Meats by Valérie Belin

Black Woman I by Valérie Belin

by Valérie Belin

by Valérie Belin


http://valeriebelin.com

Publicités