novembre 23

Tyler Shields, The Dirty Side of Glamour.

“…people were just like, ‘That will never happen. You’re never going to be able to get celebrities… out of their comfort zone.’ ”

 


 

 

 

Né à Jacksonville, en Floride, Tyler Shields est maintenant reconnu comme «Photographe favori de Hollywood » et aussi « Bad Boy de la photographie » avec sa série photographique taché de sang controversée mettant en vedette Lindsay Lohan de manière explosive.

 

 

 

Né en 1982, ancien sportif de haut niveau, Shields était un patineur en ligne professionnel. Il a participé aux jeux X Games de 1999 et 2000, et a effectué une tournée aux côtés de Tony Hawk en 2003. Il a produit des images qui jouent avec les notions du regard, les structures du pouvoir, hyper-réalisme, iconoclastes-tendances et pratique cinématographique. Il a travaillé avec des grandes stars de Hollywood dont Mischa Barton, Emma Roberts, Aaron Paul, Demi Lovato, Juno Temple, Shiloh Fernandez et plus encore.

 

 

 

« Il commence sa carrière de photographe en publiant ses clichés sur Myspace. Son travail représentant en général des images violentes et sanglantes, il a d’ailleurs recueilli le sang de 20 célébrités pour en faire une œuvre d’art, exposée plus tard à Los Angeles. On lui doit aussi le fameux cliché de Lindsay Lohan transformée en vampire.

 

 

Depuis 2010, Shields a enchainé les clichés provocateurs et porteurs de messages, il a par exemple photographié sa petite amie Francesca Eastwood, ainsi qu’un jeune alligator mordant un sac Hermès d’une valeur d’environ 100.000 dollars. Ce qui déclencha une polémique, le public ne comprenant pas le message sous-jacent et s’offusquant de ce « gaspillage » hors de prix. » (Tuxboard)

 

 

 

« Cela faisait longtemps que j’avais ces idées en tête, en fait, j’ai toujours eu ces images en tête. » (Tyler Shields)

 


 

Tyler Shields fait preuve dans ses clichés d’une brillance technique remarquable. Son travail est comme un «roman noir» qui ramène la bande passante du développement de l’image à l’ère de la recherche d’image sous Google, l’Internet, et une source infinie a proximité et l’accès aux images en perpétuel mouvement.. Le défi est de trouver les bons noeuds vers un produit ou d’un projet qui saisit le corps de son statut de plus émacié de l’apathie des formes idéales classiques proches qui captivent et arriver à susciter l’attention et l’intérêt de notre regard collectif.

 

 

 

Fin 2013, Shields publie son recueil de photographies intitulé «The Dirty Side Of Glamour» représentant des actrices célèbres comme Emma Roberts ou Brittany Snow.

 

 

 

 

Shield a également été critiqué pour un shooting avec l’étoile montante de la série Glee, Heather Morris, ou l’on pouvait voir des photos où l’actrice posait avec un oeil meurtri. Ces clichés avaient pour but de mettre en lumière les violences conjugales dont les femmes étaient victimes. Shields dut s’excuser après avoir reçu de nombreuses menaces de mort.

 

L’image ci-dessus fait partie de son dernier projet intitulé « Historical Fiction« , comportant 23 clichés très forts et porteurs d’un message profondément humaniste. Ces clichés mettent en lumière les évènements les plus traumatisants qu’ait connus l’Amérique depuis le début du 20 ème siècle. Droits civiques, émeutes, morts de Martin Luther King, John F. Kennedy ou encore Marilyn Monroe, attentats du 11 septembre, l’artiste ne s’interdit rien pour illustrer sa relecture historique.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

«Ce qui m’intéresse c’est la réaction. Les réactions de gens, et leur perception de mon travail.» (Tyler Shields)


 


 


 

 

Tyler Shields, en tant qu’artiste, tente de se déplacer à travers les complexes et les couches de la sphère « célébrité », avoir une vision intrinsèquement tangible du portrait, et sa signification et le contexte dans un paysage plutôt en décalage d’identités qui s’inscrit dans ce que nous appelons le 21ème siècle.

 

 

 

 

 

 

 

Ce qui caractérise le plus son travail est cette propension à provoquer est ce qui maintient Tyler sur le devant de la scène. Tyler Shields a toujours assumé ce côté très militant et dénonciateur, ce qui ne lui a pas toujours souri, recevant de nombreuses critiques de la part de la presse spécialisée pour s’être « trompé de cible ».

 

 

 

 

 

«Je ne regrette rien, je suis très heureux de ce que je fais, et ne pas écouter les gens qui ont essayé de me descendre m’a permis d’être là ou je suis aujourd’hui.» (Tyler Shields)


 


 

More Works on:

http://www.tylershields.com

Publicités