décembre 23

Mots-clefs

Terry Richardson, classified X.

Qui a transformé l’esthétique pornographique des années 70 en porno-chic? Terry Richardson. Qui a fait du terrain de camping le dernier lieu à la mode et qui a rendu très tendance le chapeau orné d’un tracteur? C’est encore Richardson. Qui est tout aussi à sa place dans Vogue, Harper’s Bazaar, Purple et Vice? C’est notre Terry. Qui utilise l’argent qu’il gagne dans le monde de la mode pour développer un site classé X? Eh oui, c’est Richardson. Et qui ne peut pas résister à l’envie de se déshabiller pour sauter en face de son propre objectif? Ah, il se pourrait bien que ce soit encore Richardson… (Taschen).

 

Terry Richardson

 

Terry Richardson

 

Né à New York en 1965, Terry Richardson grandit à Hollywood. Fils du photographe Bob Richardson, il a une enfance mouvementée. Son père est atteint de schizophrénie. Le petit Terry, souffre également de troubles psychiatriques prononcés : il entend fréquemment « des voix ». Il étudie à Hollywood High School, à Los Angeles. S’il passe une grande partie de son adolescence sur la Côte Ouest – dans le milieu punk de Los Angeles, il rejoint la scène underground de l’East Village – à New York, dès le début des années 1990. Plus tard, la photo l’aidera à se détacher d’un père tyrannique.

 

Terry Richardson

 

Terry Richardson

 

Terry Richardson

 

Terry Richardson a réalisé des photos pour des marques prestigieuses comme Sisley, Hugo Boss, Gucci, Cesare Paciotti, Jimmy Choo ou Miu Miu. Il a notamment photographié les mannequins Kate Moss, Barbara Palvin, Cara Delevingne, Gisele Bündchen, Candice Swanepoel, Charlotte Free ou Miranda Kerr ainsi que des célébrités comme Rihanna, Dennis Hopper, Faye Dunaway, Catherine Deneuve, Chloë Sevigny, Barack Obama, Lady Gaga, Jackass, Matthew Gray Gubler, Lindsay Lohan, Beyonce, Amy Winehouse, Cameron Diaz, Lana Del Rey, Sky Ferreira, Naya Rivera, Selena Gomez et Miley Cyrus. Il réalise aussi le clip de Miley Cyrus Wrecking Ball sorti le 8 septembre 2013.

Terry Richardson

 

Terry Richardson

Ses photographies apparaissent dans les magazines Rolling Stone, GQ, Vogue, Vanity Fair, i-D, Purple Magazine, Vice ou encore Lui.

Terry Richardson

 

Terry Richardson

 

Il travaille également pour le Calendrier Pirelli. Cette même année, le photographe est accusé d’exploiter sexuellement ses mannequins féminins par Rie Rasmussen. Selon elle, « il choisit des filles jeunes, les manipule pour qu’elles se déshabillent et prend des photos d’elles dont elles auront honte. Elles ont trop peur de refuser parce que leur agence leur a trouvé ce job et qu’elles sont trop jeunes pour avoir le courage de leurs opinions ». Plusieurs témoignages de mannequins sont publiés sur le site Jezebel. Toutefois, il est défendu par Tom Ford et Anne Christensen; d’après eux, le style provocateur et l’humour de Terry Richardson est à prendre au troisième degré.

Terry Richardson

 

Terry Richardson

Stars du porno, grands mannequins, transsexuels, péquenots, amis, animaux et célébrités se livrent comme jamais devant son objectif. Et si vous vous demandez pourquoi ils acceptent de le faire, c’est parce vous ne connaissez pas encore Terryworld, le monde où les tabous n’existent pas et où la mode se marie parfaitement avec le sexe.

 

Terry Richardson

 

Terry Richardson

 

Publicités