Marc Lagrange, beauty and dream.

Empreintes de séduction et de sensualité, les images de Marc Lagrange célèbrent les fantasmes et le désir, mettant la beauté et le rêve au centre de son univers. Lagrange est né à Kinshasa, au Congo, en 1957. Son parcours l’a amené de l’ingénierie à la photographie, et sa créativité de la photo de mode à l’art. Privilégiant l’analogue au numérique, l’artiste belge basé à Anvers recherche l’intime et l’émotion, s’opposant aux effets artificiels. Ses Polaroïds géants -qui ont été montrés dans le monde entier- sont une illustration puissante de son talent, ainsi que de son souci du détail. Lagrange peut sublimer la texture d’un épiderme, mettre en avant les formes naturelles du corps et donner à ses modèles une vraie identité. Il élabore ses propres sets afin de créer les images qu’il a en tête, jusqu’à ce qu’il trouve l’ambiance juste qu’il souhaite exprimer. Chaque détail compte, de la couleur des murs à la forme d’une chaise, soulignant son caractère perfectionniste et sa volonté de partager des histoires.

 

© Marc Lagrange, Exhibition « Diamonds and Pearls », Leica Gallery Salzburg

 

Durant sa carrière, Lagrange a photographié les mêmes femmes à différents moments de leur vie pour en faire ses muses. Inge Van Bruystegem -un mannequin splendide et une danseuse hors pair- est l’une d’entre elles. Lagrange travaille avec Inge depuis plus de 15 ans, jouissant d’une relation privilégiée avec elle. La confiance qui a grandi entre eux deux au fil des années est assez rare en photographie, créant des résultats surprenants. Les personnes qui posent devant l’objectif de Lagrange finissent par jouer spontanément, révélant plus d’elles-mêmes qu’elles avaient l’intention de le faire. Une chose que Lagrange respecte est le pouvoir et le mystère des femmes : même totalement nus, ses modèles sont confiants et contrôlent les circonstances, restant de vrais protagonistes sans aucune trace de passivité.

 

Marc Lagrange

En 2012, la Maison Delvaux -la plus ancienne marque de maroquinerie de luxe au monde- demande à Lagrange de réaliser des portraits illustrant la relation de certaines femmes avec leur sac à main, tout en mettant l’accent sur différentes générations. Les images en noir et blanc, tout aussi séduisantes qu’élégantes, ont donné naissance à une série qui est toujours d’actualité. En 2014, Lagrange est allé à New York pour photographier des figures emblématiques de la ville et ses images restent uniques. De Carmen Dell’Orefice à Zani Gugelmann, il a pu rencontrer certaines des femmes les plus stylées et influentes de Manhattan, retraduisant leur force et leur charisme. La série, intitulée «Timeless Beauties», a déjà amené le photographe vers d’autres pays. La Chine et le Japon, ainsi que d’autres destinations clés pour la marque, font partie du projet. Depuis 2008, Lagrange développe aussi ses travaux vidéo, comme par exemple le film qu’il a réalisé pour le lancement du parfum de la marque Supertrash. En 2012, il a également conçu et dirigé le clip vidéo de Liesa Van der Aa pour Louisa’s Bolero.

 

Nude 

Marc Lagrange

 

Le travail de Marc Lagrange a été salué par de nombreuses expositions en Europe et aux États-Unis. En 2011, Maison Lagrange présente plus de 240 images de l’artiste au grand public, dévoilant beaucoup d’entre elles pour la première fois. Cette rétrospective a duré six mois et, l’année suivante, son exposition Extra Large Marc Lagrange occupe une surface de 3000 mètres carrés à Graz. Lagrange participe aussi régulièrement à Art Miami, et plusieurs livres ont été publiés sous son nom, y compris Polarized par Ludion en 2009 et Marc Lagrange 20 par Lido la même année. En 2013, Diamonds and Pearls est publié par teNeues dans 80 pays. L’année suivante, Hotel Maritime – Room 58, une édition privée et limitée à 300 exemplaires, fait également l’objet d’une couverture internationale. L’atmosphère d’Hotel Maritime – Room 58 évoque certains tableaux d’Edward Hopper, séduisants et émouvants à la fois. Ce travail plus conceptuel que ses projets précédents souligne habilement la force narrative de son art.

 

Marc Lagrange

Une sélection des œuvres les plus emblématiques de Marc Lagrange a été présentée au TEFAF cette année. Ses projets futurs comprennent la réalisation d’un court métrage, un projet de livre mettant en avant des mannequins célèbres des années 70 et 80, ainsi que Senza Parole, qui se déroule en partie dans la ville italienne de Pietrasanta. Combiné au projet Handelsbeurs à Anvers, ces deux volets seront présents dans son nouveau livre publié par teNeues. Marc Lagrange est constamment à l’affût de thématiques singulières et d’histoires inattendues, mettant l’humain au cœur de son processus créatif.(Bartoux Contoporarty)

Marc Lagrange

 

Marc Lagrange

 

Marc Lagrange

 

Marc Lagrange

 

Marc Lagrange

 

Ses photos célèbrent la beauté, le plaisir, la volupté. Dans ses nus et ses portraits, il crée des environnements luxueux et intemporels, érotiques et intimes, qui associent le glamour et l’aisance des héroïnes hollywoodiennes aux mystères des tableaux de maître. Son travail est régulièrement salué par la critique et collectionné dans le monde entier. Il est considéré comme l’un des photographes les plus marquants de ce début de siècle.

Marc Lagrange

 

Marc Lagrange

 

Marc Lagrange

 

Marc Lagrange

 

Marc Lagrange

 

Marc Lagrange

 

Marc Lagrange

 

Marc Lagrange

Dès les années quatre-vingts, décennie où il se consacre définitivement à la photographie, Marc Lagrange crée des portraits et des nus intrigants de ses muses, femmes fatales insaisissables, pétries de secrets et de fantasmes, avec une tendance sous-jacente à la décadence. Sa volonté de toucher s’affirme dans sa série « And God created…. Women », qui abonde en nus féminins et même masculins.

 

Marc Lagrange

Dans les années quatre-vingt-dix, il se passionne pour le Polaroid, qui reste son médium préféré, à côté de la photographie analogique de grand format. Pour ses « icônes », Marc Lagrange recherche systématiquement le lieu et le casting idéal, les meilleurs éclairage et perspective, la pose juste.

 

Marc Lagrange

Son objectif ultime ? Elever la sensualité à un niveau supérieur, donner à chaque photo le petit quelque chose en plus qui transcende la réalité, créer une expérience unique. De sa position parfois voyeuriste, le spectateur est absorbé dans un univers d’intérieurs somptueux, généralement baroques, peuplés de femmes éblouissantes, qui sont chic et magiques, mais aussi humaines et fragiles … Des femmes à forte personnalité, dont les yeux trahissent les désirs.

 

Marc Lagrange

Dans la foulée du cinéma, chaque photo fait l’objet d’une mise en scène de style, sur place ou en studio, dans de magnifiques décors, distillant l’érotisme mais jamais obscènes, un univers onirique fascinant.

Marc Lagrange

 

Marc Lagrange

 

Marc Lagrange

 

Marc Lagrange

 

Marc Lagrange

 

Marc Lagrange

 

Marc Lagrange

 

Marc Lagrange

 

Marc Lagrange

 

Marc Lagrange

 

Marc Lagrange

 

Marc Lagrange

 

Dans sa nouvelle série, Marc Lagrange nous fait pénétrer dans l’intimité d’une chambre d’hôtel, où passent des êtres divers, sensuels, beaux ou solitaires. Une atmosphère qui rappelle souvent les tableaux d’Edward Hopper.

 

Marc Lagrange


Marc Lagrange

 

Marc Lagrange

 

Marc Lagrange


More Works on:

http://www.marclagrange.com

Publicités