janvier 06

Mots-clefs

Peter Beard

Peter Beard est né à New York en 1938. Très tôt intéressé par la photographie, il fait ses études à l’Université de Yale. Il va ensuite travailler au Kenya dans différents parcs ; c’est peut-être là que se confirme sa passion pour l’Afrique. Au fur et à mesure des années, sa collection de clichés – le plus souvent en noir et blanc – s’agrandit, mettant sans cesse à l’honneur l’huùanité, la nature et le règne animal. Des sujets qu’il ne manque pas de croiser avec le contexte actuel de crises économique, politique et surtout environnementale.

 

Peter Beard

 

Peter Beard

 

Peter Beard

 

Peter Beard

 

Peter Beard

 

Peter Beard

 

Peter Beard

 

Peter Beard

 

Photographe, collectionneur, écrivain, Peter Beard a modelé sa vie en un art. Son journal intime (Diaries), illustré et rédigé depuis son plus jeune âge prend un tournant sérieux à mesure de sa reconnaissance en tant qu’artiste, lui assurant une place centrale dans le monde de l’art. Modèle pour Francis Bacon et Salvador Dalí, il a travaillé avec Andy Warhol, Truman Capote et les Rolling Stones, Jacqueline Onassis et Mick Jagger. Photographe de mode, il fit venir des mannequins-stars de Vogue en Afrique, à l’image de Veruschka, pour en ramener d’autres – en particulier Iman – aux Etats-Unis.

 

Peter Beard

 

Peter Beard

 

Peter Beard

 

Peter Beard

 

Peter Beard

 

Son histoire d’amour avec la nature et la vie sauvage qui touche l’ensemble de son œuvre, commence dès l’adolescence. Admirateur puis ami de l’écrivaine danoise Karen Blixen, il acheta une terre au Kenya près des siennes au début des années 1960. Spectateur de l’explosion démographique du pays, de l’appauvrissement des ressources et du déclin animal, il en devient reporter par ses journaux, photographies et collages.

 

Peter Beard

 

Peter Beard

 

Peter Beard

 

Peter Beard

 

Peter Beard

 

Peter Beard

 

Son travail, à contre courant, le poussa à publier des ouvrages parfois choquants, illustrés crûment et annotés à la main, parfois avec du sang. Recouvrant les pages de ce volumineux ouvrage, les collages de Peter Beard, dont cinq se déplient, sont reproduits pour la première fois dans le format voulu dès l’origine par l’artiste. Des centaines d’œuvres et journaux intimes d’un format plus réduit viennent étayer l’ouvrage où sont mis en valeur chaque détail de l’écriture méticuleuse de Peter Beard, ses dessins de facture classique de pierres ou d’ossements, les documents ou morceaux d’animaux collés, cernés de commentaires.

Peter Beard

 

Peter Beard

 

Peter Beard

 

Peter Beard

 



More Works on

http://peterbeard.com

Publicités