Once Upon a Time in the West directed by Sergio Leone, 1968.

Il était une fois deux truands juifs, Max et Noodles, liés par un pacte d’éternelle amitié. Débutant au début du siècle par de fructueux trafics dans le ghetto de New York, ils voient leurs chemins se séparer, lorsque Noodles se retrouve durant quelques années derrière les barreaux, puis se recouper en pleine période de prohibition, dans les années vingt. Jusqu’au jour où la trahison les sépare à nouveau.

 

Une longue et lente ballade que cette fable d’Amérique, avec des soubresauts de violence comme en commettent les adultes quand ils chassent leur gloriole d’adolescents.

 

 

Sergio Leone signe ici le troisième volet d’une saga portant sur plusieurs périodes clés de l’histoire américaine. Le premier opus, Il était une fois dans l’Ouest, se situait à l’époque de la conquête de l’Ouest. L’action du deuxième épisode, Il était une fois la révolution, se déroulait en pleine révolution mexicaine, tandis que Il était une fois en Amérique clôture cette trilogie en revenant sur la Prohibition et l’avènement du gangstérisme.

 

 

Le tournage dura plus d’un an avec de nombreuses prises de vue en extérieur à New York, Toronto, Rome et Venise. Le budget de production explosa, dépassant les prévisions de trois millions de dollars. Le film fut finalement achevé en juin 1984.

 

Il était une fois en Amérique, dans sa manière de dépeindre la communauté juive de New York, n’échappa pas aux critiques du peuple israélite. Le gouvernement d’Israël parla même d’une « terrible humiliation ». Le film se heurta également aux protestations de nombreux mouvements féministes qui voyaient d’un mauvais oeil les violences commises sur les femmes.

 

 

 

Il était une fois en Amérique, qui nécessita finalement un investissement de 30 à 40 millions de dollars, se solda par un véritable échec commercial aux Etats-Unis. Le film n’y fit que 2,5 millions de dollars de recettes.

 

Il était une fois en Amérique est le dernier film de Sergio Leone. En 1989, l’année de sa mort, le réalisateur travaillait sur un projet de long métrage portant sur le siège de Leningrad.

Publicités